• À la bonne heure

    L'appétit des mois photovores

    Est suffisamment assouvi ;

    Qu'ils retournent dans leurs amphores

    Et s'y consolent à l'envi,

    Loin de ce matin si ravi...

     

    À la bonne heure !

    J'aime les voir se déliter.

     

    Les hirondelles envolées

    Depuis l'octobre aux sanglots longs,

    Fuyant les plaines désolées,

    Les grincements des violons,

    Rendent au printemps ses galons...

     

    À la bonne heure !

    J'aime les voir virevolter.

     

    Les roses naguère meurtries,

    Aux pieds battus par les frimas,

    Frappés par des pluviométries

    À rendre fous tous les climats,

    Bourgeonnent de nouveaux schémas...

     

    À la bonne heure !

    J'aime les voir nous refléter.

     

    Tu n'avais laissé que des larmes

    Dans le creux de mon abreuvoir,

    En allant disperser tes charmes

    Chez qui voulait les recevoir ;

    J'ai cru ne jamais te revoir...

     

    À la bonne heure !

    Tu me reviens pour mieux rester.

     

     

     

     

    À la bonne heure

    10238 © 2018

    « La promesseDes nouvelles »

  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Avril à 07:17

    quel bel hommage au printemps !

    à la bonne heure, chez moi aussi il est revenu, faisant fuir pour un temps le grincement des violons ...

    amitié  

    2
    Mardi 17 Avril à 08:03

    Fasse que ton hymne au printemps soit le bon cette fois !! 

    Il tarde cette année

    Pour on texte , bien sur que c'est inventé........

    Je n'ai pas connu cette '' maladie "" lol mais

    une personne que je connais oui !!

    Bises amicales mon Ami Fabrice

    3
    Mardi 17 Avril à 09:03

    Coucou Fabrice.

    Superbe hommage à ce printemps qui montre le bout de son nez. Il faut en profiter...

    Bises et bon mardi ensoleillé

    4
    Mardi 17 Avril à 09:08

    A la bonne heure, comme tu dis...J'ai un besoin fou de soleil

    5
    Mardi 17 Avril à 11:15

    Merci cher Poète pour ces belles lignes et pour la trace amicale déposée chez moi.
    Tu as parfaitement capturé le temps à travers tes mots :-)

    6
    Mardi 17 Avril à 12:29
    celestine

    Oui le soleil est là, et bien là !

    Et on ne va pas bouder notre plaisir qu'il s'accorde si bien avec tes mots...

    Bises étoilées

    7
    Mardi 17 Avril à 13:42
    Renée

    encore les saints de glace mais ça va le faire...enfin. Très joli poème. Bisoussss

    8
    Mardi 17 Avril à 13:49

    À la bonne heure....ah le bonheur

    À nouveau c'est tendre....à nouveau s'étendre

    La belle saison s'éclate à en perdre la raison

    Elle t'est revenue....tu n'en reviens pas...

    Câlinsss!!!

    9
    Mardi 17 Avril à 14:43

    A la bonne heure en effet , nous l'avons tellement appelé ce printemps qu'il a fini par nous entendre .

    Fleurs , oiseaux , ciel bleu et soleil une fête sans pareille 

    Bonne journée 

    Bisous 

    10
    Mardi 17 Avril à 14:55
    LADY MARIANNE

    a la mauvaise heure ici mais il est enfin arrivé le printemps ! ouf
    c’est très subtil; bien pensé !! bravo comme toujours -
    jamais déçu chez toi !!
    bisous-

    ps  ton texte dépasse dans le fond de blog d'arbustes en fleurs- aussi je dois surligner pour bien lire --
    à voir en visiteur---

    11
    Mardi 17 Avril à 15:49
    La ronde des saisons et ce printemps qui ravit le regard et le coeur
    12
    Ed
    Mardi 17 Avril à 18:14

    Bonjour Fabrice,

    Ton absence a été brève et c'est tant mieux.

    Avril, les hirondelles, les roses et, pour terminer, les épines !!! Car ton dernier quintil ne peut manquer d'évoquer la "Mathilde" de Brel ou l'Aurélie Castanier de Pagnol-Giono.

    Restera-t-elle ? Qui sait ? C'est qu'elle aime courir le matou,la Pomponette...

    13
    Mardi 17 Avril à 21:36

    Coucou. Le printemps est porteur de cadeaux innombrables qu'il faut savoir ouvrir à temps, de peur qu'ils ne se fanent trop vite. Bises alpines.

    14
    Mercredi 18 Avril à 10:18
    Pastellle

    Jolie manière de fêter le printemps, en lui tressant une couronne de mots qui chantent... 

    PS : J'ai cherché photovore, je confonds le soleil et la photo moi.  :)

    15
    Mercredi 18 Avril à 13:44
    A la bonne heure il est bien là. Avec d'aussi jolis mots.....
    16
    Jeudi 19 Avril à 17:53

    Ah oui, cette fois, il est bien là, quoiqu'il ait presque déjà cédé la place à l'été. Joli poème !

    17
    Jeudi 19 Avril à 22:47

    Les cerisiers sont blancs, revoilà le printemps, ma cousine est très jolie…
    On connait la chanson ! À l’heure ? Je ne sais pas. J’ai plutôt l’impression que nous sommes sortis de l’hiver pour tomber dans l’été !

    Bon, d’accord, ça n’empêche pas ma cousine d’être jolie… même un peu moins habillée !

    Bises et belle journée sous le soleil !

    18
    Vendredi 20 Avril à 07:31
    Chantal

    Bonjour  Fabrice…C'est très joliment écris !

    Un petit rayon de soleil me porte jusqu'à toi pour te faire un gros bisou et te souhaiter un bon vendredi ! Nous sommes rentrés hier soir....avec le soleil c'est pas beau ça !

    Bonne journée mon ami

    19
    Hier à 08:11
    Chantal

    C'est tout moi ça !

    A peine levée, petit tour par la salle de bain, petit déjeuner à la cuisine, et retour au fauteuil pour lire les blogs amis, et la journée commence bien !

    Gros bisous Fabrice et beau weekend ♥

    20
    Il y a 8 heures
    LADY MARIANNE

    Pas de soucis pour la blogo-

    ta vie avant tout---- bon dimanche- et semaine à venir-
    bisous-

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :