• Eucher au vert

     

    En écoutant Stephan Eicher,

    Il déjeune en paix, lit le Monde,

    Dans son havre du Loir-et-Cher

    Où jamais nulle foule abonde.

     

    Il déjeune en paix, lit le Monde...

    N'espérez pas qu'il vous réponde !

     

    Fini le placard à balais

    Du Boulevard du Montparnasse,

    Maintenant qu'il a son palais,

    Confinement n'est plus grimace.

     

    Du Boulevard du Montparnasse,

    Rien ne lui manque, quoi qu'il fasse !

     

    Paris, c'est étouffant, trop cher ;

    Au vert, monsieur télétravaille.

    Vous l'enviez, ce brave Eucher,

    Vous, dans le bruit et la grisaille.

     

    Au vert, monsieur télétravaille...

    Vos studios ne sont pas de taille !

     

    L'été revient de son exil,

    Vous rêvez d'air, de grands espaces,

    De ne plus porter qu'un seul fil

    Pour aller dorer vos carcasses.

     

    Vous rêvez d'air, de grands espaces,

    D'y requinquer vos mines lasses...

     

    Vous l'enviez, ce brave Eucher,

    Qui déjeune en paix, lit le Monde...

    Mais non ! Pas pour son Loir-et-Cher !

    Vous préférez Var ou Gironde.

     

     

     

     

    Eucher au vert   Eucher au vert

    21151 © 2021

    « Elle a du chienLes manèges de l'été »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 16 Juin à 09:25

    Merci Fabrice, ah les grandes villes, y vivre un coût certain plus la pollution, alors oui... hop tous au vert ,-) bises de m'dame JB

    2
    Mercredi 16 Juin à 09:25

    Coucou Fabrice.

    Au vert, mais aussi au frais.... Peuchère ! Il en a de la chance ce brave Eucher.

    Bises et bon mercredi

    3
    Mercredi 16 Juin à 10:32

    Toutes les régions ont leur charme, il suffit de savoir ouvrir les yeux et laisser passer les tourbillons de la vie pour appréhender l'instant... Comme tu as pu le voir sur mon blog... Tout le monde n'apprécie pas, tant mieux pour ceux qui apprécient, tant pis pour les autres... Chacun sa vie peuchère !!!!

     

    4
    Mercredi 16 Juin à 11:40

    Dans le Loir et Cher nous avons Michel Delpech(que j'adorais)..

    Fait chaud à Paris mais chez nous aussi ! J'ai mis les ventilos au boulot !

    Ils se sont reposés un an cela suffit non !!

    Bises amicales mon ami poète.

    5
    Mercredi 16 Juin à 14:07

    Eucher mène un train de vie super mais est-il heureux pour autant ?

    comme tous, il rêve d'évasion 

    amitié .

    6
    Mercredi 16 Juin à 16:21

    Moi j'préfère mon Auvergne jolie

    Mais.... stop la cour est pleine 

    ça déborde de confinés 

    Si ça continue je vais monter à Paris 

    Car ils sont tous ici 

    Même qu'on en peut plus ...

    Le coq ne chante plu

    Les cloches ne sonnent plus ... 

    glassesBonne journée Fabrice 

     

    7
    Mercredi 16 Juin à 16:25

    Hello. J'ai la chance de l'avoir vu en concert. Le lendemain, j'ai déjeuner en paix. ;-) Bises alpines.

    8
    Mercredi 16 Juin à 18:06

    Au vert et à l'ombre je veux bien déjeuner en paix comme Eucher et profiter du bon air 

    Bravo pour ce poème qui nous plonge dans un océan de verdure. Je ne suis pas trop pour la dorure des carcasses, par contre un plongeon dans une rivière bien fraiche ça oui. 

    Bises 

    9
    Mercredi 16 Juin à 18:38

    Il a fait comme beaucoup  d'autres: le télétravail a quelques avantages  aussi , heureusement.

    Bonne soirée

    10
    JAK
    Mercredi 16 Juin à 21:43

    Il aurait tout aussi bien choisir l'Aude et Carcassonne ce cher Eicher☺

     

    11
    Jeudi 17 Juin à 08:20
    daniel

    Un chanteur que j'aime bien. Moi je pars bientôt en vacances dans les Landes......A moi les espaces, la mer et les vagues !!

    12
    Jeudi 17 Juin à 09:35
    J'habite en campagne et je ne changerai pas d'avis. On y est si bien..
    13
    Jeudi 17 Juin à 14:37
    Renée

    on je préfère le bord de mer....Bravo ceci dit.  Bisous bisous

    14
    Jeudi 24 Juin à 08:13

    J'y avais pensé à ce Eicher là ;) oh oui !


    mais je n'ai pas participé pour Eucher.. juste Gloriette et Circé.


    Tu nous as fait un bon texte comme à ton habitude, avec ce dernier.


    Il est tranquille !! 


    Zen là où il est actuellement.


    Loin de la cohue et du "placard à balais" et oui ! difficile d'avoir beaucoup plus grand à Paris !


    bonne journée Fabrice.


    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :