• Le danger

     

    Le danger se rit de l'ange

    Dont l'amour ailé te lange,

    Il veut corrompre ton cœur ;

    C'est un insecte piqueur,

    Un nuisible

    Invisible

    Qui finit souvent vainqueur.

     

    L'ange croit mener la danse,

    Ou le pense, à l'évidence ;

    Il ne sent rien arriver,

    Continue à cultiver

    L'euphorie

    Et parie

    Sur demain, sans se priver.

     

    Le danger, bientôt, fragmente

    La musiquette charmante

    En silences tapageurs ;

    Les derniers accords majeurs

    Se délitent

    Ou militent

    Pour des solos naufrageurs.

     

    L'ange se réveille à l'heure

    Où demain n'est plus qu'un leurre ;

    Dieu qu'il te semble affadi

    Face au démon de midi

    Qui t'enlève

    À son rêve !

    Tu t'enfuis comme un bandit...

     

    Le danger, qu'il se prénomme

    Ennui, Lassitude, gomme

    Les promesses, les serments,

    Se moque des sacrements

    Quand il passe,

    Quand il casse,

    Détourne les sentiments.

     

     

     

     

    Le danger

    20760 © 2020

    « MadameDis, tu m'aimes ? »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Juillet à 00:04

    Bonsoir Fabrice...  Ensemble on ne peut jamais êtres certains de rien, et il y a danger à exister tout simplement... c'est la vie, amoureuse aussi.... bonne nuit, bises

    2
    Jeudi 2 Juillet à 05:22
    Pardon de dire cela mais je trouve que ""ce danger"" est magique !!
    Quel poème !!!
    3
    Jeudi 2 Juillet à 08:17

    7 7 7 3 3 7, le rythme est soutenu... "De la musique avant toute chose, Et pour cela préfère l'Impair"

    Bel exercice de versification Fabrice.

    Quant au fond, je laisse aux autres le soin de la commenter, ils le font mieux que moi.

    Bon week-end.

    4
    Jeudi 2 Juillet à 12:17

    Un danger oui qui guette tout un chacun , quelque soit le lien qui unit deux personnes l'insecte piqueur sans bruit un jour frappe .

    Un tres beau poème Fabrice où l'on a vraiment l'impression de  voir cet insecte  tournoyer autour de ses proies avant de fondre sur elles .

    Bonne journée 

    Bises 

    5
    Jeudi 2 Juillet à 12:47

    et pourtant, il faut savoir vivre dangereusement  !

    amitié .

    6
    Vendredi 3 Juillet à 03:13
    colettedc

    Bien présent, en effet, ce danger et ce, en tout temps ! Il fait partie de notre condition de vie. 

    Magnifique poème, Fabrice !

    Bon et beau vendredi,

    Bises♥

    7
    Vendredi 3 Juillet à 10:54
    daniel

    La vie est une aventure peuplée de dangers…..Certains dangers peuvent être salvateurs !

    Très beau poème !

    8
    Vendredi 3 Juillet à 11:40

    Le danger est partout et pourtant, parfois prendre des risques pour se mettre en danger est une adrénaline ... 

    9
    Mardi 7 Juillet à 20:21

    que nous attend demain, le mystère demeure et continue ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :