• Le phénix

    Ce fut une maudite année,

    Triste comme une fleur fanée,

    Passée à l'ombre de mes ombres

    À grimacer sur nos décombres,

    À casser mes plus belles mines

    Sur des mots vains, pauvres vermines

    Rampantes empreignant mes pages

    D'inefficaces dérapages

    Censés bousculer le silence

    Que, lâchement, avec violence,

    Tu m'envoyais depuis l'espace

    Où, près de ce vilain rapace,

    Tu devais jouir sans vergogne.

     

    Et j'en devenais un ivrogne...

     

    Tous les symptômes, tous les signes

    Pouvaient se lire au fil des lignes.

     

    Ce fut une maudite année,

    Triste comme une fleur fanée,

    Mais j'ai décidé qu'elle meure,

    Que ma joie, à nouveau, demeure ;

    La bouteille est une ennemie,

    La rancœur, pire, une infamie.

    Adieu l'enfer et ses méandres,

    Le phénix renaît de ses cendres.

     

     

     

     

       

    10439 © 2019

    « Dansons

  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Juillet à 18:22

    Coucou Fabrice,

    La bouteille n'est jamais une bonne amie, et dans les moments sombres il faut avoir la volonté de rebondir sainement. Si tu es reparti sur de bonnes base, c'est le principal et je te souhaite tout ce que tu peux espérer.

    Bises et bon début de semaine, actuellement sous la tempête de sud dans mon île.

     

      • Mardi 30 Juillet à 12:51

        Bonjour Zaza,

        C'est étrange la façon dont les mots imposés dans le cadre d'un défi nous guident. Je te rassure, la bouteille n'a jamais squatté ma table de nuit, mais ainsi fut mon inspiration, ici.

        Oui, j'ai vu ça, que ça soufflait en Bretagne. D'ailleurs, il y a un peu de vent à Paris aujourd'hui. Rien à voir avec une tempête, cependant.

        Merci à toi, bonne journée. Bises.

        Fabrice

    2
    Lundi 29 Juillet à 21:42

    "Le phénix renaît de ses cendres"

    Quelle bonne nouvelle!

    peut-être pouvons-nous tous nous y reconnaître

      • Mardi 30 Juillet à 12:53

        J'en suis convaincu, Gazou. On tombe tous, un jour où l'autre, pour quelque raison que ce soit. 

        Merci, bonne journée.

        Fabrice

    3
    Lundi 29 Juillet à 23:56

    mauvaise la"dive bouteille" elle enfonce bien plus qu'elle ne libère ... à lui préférer le verre de l'amitié qui se partage sans excès ...

    et celui de l'amour qui se remplit d'eau fraîche  ... voilà qui désaltère !

    amitié .

      • Mardi 30 Juillet à 12:56

        Peut-être, Marie-Claude, est-ce une libération très temporaire, sur le moment. Mais à long terme, ça détruit avant tout. Il existe d'autres moyens bien plus efficaces.

        Un verre de l'amitié, c'est toujours un plaisir. Et dans l'eau fraîche de l'amour, on se permet parfois de rajouter autre chose pour l'agrémenter (rire).

        Merci et bonne journée.

        Amicalement,

        Fabrice

    4
    Mardi 30 Juillet à 01:30
    colettedc

    Eh bien, c'est une BONNE NOUVELLE ! 

    Arrière, cette fleur fanée et bonne route !

    Bonne semaine Fabrice,

    Bisous♥

      • Mardi 30 Juillet à 12:57

        Comme tu dis, Colette. Les fleurs fanées ne promettent plus rien.

        Bonne semaine également. Merci.

        Bises.

        Fabrice

    5
    Pierre
    Mardi 30 Juillet à 08:57

    Bonjour Fabrice,

     

    Que dire ?

    Ah ! oui, toutes tes rimes sont féminines... c'est bon signe !   ;-))

    Amitiés.

      • Mardi 30 Juillet à 12:59

        Bonjour Pierre,

        En y regardant de plus près, tu trouverais sûrement quelques défauts à me signaler happy (ce n'est jamais parfait, tu le sais).

        Oui, des rimes féminines, parce que ça le valait bien ! (sourire)

        Amitiés.

        Fabrice

    6
    Mardi 30 Juillet à 10:27

    Tu as su vaincre tes démons et te voila sauvé mon Ami ........

    Continue sur cette belle voie.

    Bisous et merci pour l'atelier 100.le prochain parait demain.........

    Bisous

      • Mardi 30 Juillet à 13:00

        Je ne pouvais pas manquer le N°100, pardi !

        Pour celui qui commence demain, si l'inspiration est au rendez-vous, ce sera avec plaisir (j'ai un peu plus de temps, actuellement).

        Merci Ghislaine, bises.

        Fabrice

    7
    Mardi 30 Juillet à 15:53
    Renée

    Heureusement que ceci n'est que fictif cela n'empêche que c'est super bien dit. Bisous Fabrice

    8
    Mardi 30 Juillet à 17:03
    LADY MARIANNE

    je sais faire la différence entre un texte et l'auteur qui ne boit pas- lol
    oui on tombe tous un jour ou l'autre-
    la vie est bien difficile--

    contente de te retrouver- bisous-

    9
    Mercredi 31 Juillet à 06:52
    Ben dis donc c'est gai tout ça.. Amitiés
    10
    Mercredi 31 Juillet à 11:57

    Voilà une sage décision !

    11
    Mercredi 31 Juillet à 16:43
    Renée

    Ha je n'avais pas compris que c'était pour le défi de Ghislaine. Bisous

    12
    Vendredi 2 Août à 18:11

    Contente de retrouver tes écrits pour cette centième de l'atelier de Ghislaine . Belle inspiration et sage décision pour celui que tu as mis en scène dans ce poème, la dive bouteille est toujours mauvaise conseillère  .

    Bonne soirée 

    Bisous 

    13
    Lundi 5 Août à 23:14

    Écrire pour un défi, pas mon truc. Je suis d'autant plus admiratif de la façon ton tu mènes cet écrit.
    Bravo!

    Un p'tit coucou des bords de Loire.

    14
    Dimanche 11 Août à 17:43
    celestine

    Heureuse pour toi que tes épreuves soient derrière toi...

    Bisous

    •.¸¸.•*`*•.¸¸

    15
    Lundi 19 Août à 17:06
    Renée

    Bisous en ce lundi 19 juillet

    16
    Mardi 27 Août à 16:11
    Renée

    petit coucou en passant espère tu va bien. Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :