• Le pitre

    Il peut toujours essayer

    La méthode de la fuite,

    S'offrir de quoi délayer

    Sa discutable conduite

    Dans un sourire un peu faux...

    Elle connaît ses défauts.

     

    Il peut préférer paraître,

    Trouver cela plus prudent,

    Plus confortable que d'être,

    Mais, hélas, il part perdant,

    Bien qu'ayant teinté sa vitre...

    Elle sait qu'il fait le pitre.

     

     

     

     

    Le pitre   

    pour les défis écriture de Ghislaine

    10038 © 2018

    « La polissonneBeautés »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 16 Février à 03:52
    colettedc

    Défi vraiment relevé avec brio, Fabrice ! Mille et un bravos ! Bises♥

      • Vendredi 16 Février à 14:15

        Oh merci beaucoup Colette, c'est gentil. J'espère avoir le temps, et surtout l'inspiration, pour relever d'autres défis... Bises.

        Fabrice

    2
    Vendredi 16 Février à 08:06
    eMmA MessanA

    L'art de l'esquive ?

      • Vendredi 16 Février à 14:17

        C'est un peu ça, eMmA ! Esquiver pour mieux se dissimuler, faire le pitre pour mieux faire diversion... C'est assez courant comme comportement, il me semble. Certains s'y prennent tellement bien qu'on y voit que du feu, pour d'autres, en revanche, on parvient tout de même à percer le secret rapidement...

        Merci à toi, je t'embrasse.

        Fabrice

    3
    Vendredi 16 Février à 08:10
    Chantal

    Bonjour Fabrice…Je suis passe te faire un petit coucou !....C'est un ciel joyeux chez nous aujourd'hui et chez toi c'est comment ?

    J’espère de tout mon cœur que tu vas bien,  je te souhaite une bonne et heureuse journée de vendredi et, t’envoie de douces pensées amicales ♥

    Soleil? soleil? serais tu là pour la journée ? ^^

      • Vendredi 16 Février à 14:20

        Eh bien Chantal, même si le ciel n'était pas guilleret, beaucoup seraient d'accord pour dire que tu es un soleil à toi toute seule ! Mais c'est vrai que le ciel fait bien moins la moue que précédemment, ces jours-ci. L'air est moins glacé, mais ce n'est pas encore le printemps, je ne sortirais pas sans ma doudoune !!!

        Bises, et bon weekend. Merci à toi.

        Fabrice

    4
    Vendredi 16 Février à 08:38

    Court, mais efficace !

      • Vendredi 16 Février à 14:21

        Eh bien, ravi, Loïc, d'avoir gagné de ta part une telle appréciation. Bonne journée, et merci.

        Fabrice

    5
    Vendredi 16 Février à 09:29

    En voilà un de laguer pour la St Valentin il y a 2 jours hi hi

    Merci de ta participation Fabrice..........

    Bisous d vendredi.

      • Vendredi 16 Février à 14:24

        Mais pourquoi larguer tout de suite, si vite ? happy Elle connaît ses défauts, elle n'est pas dupe, certes, mais l'aime-t-elle moins pour autant ? Ah, la question mérite d'être posée (et je suppose que c'est au cas par cas, pour la réponse, nous ne sommes pas égaux en matière de patience !)

        Bises d'ici, bon weekend et merci (contrairement aux apparences, ça n'a pas été si velours de placer certains mots - plus ils sont sont simples, plus ils donnent du fil à retordre, je trouve).

        Fabrice

    6
    Vendredi 16 Février à 09:51

    Super Fabrice, belle composition en utilisant les mots imposés de Ghislaine pour son défi N° 54

    Bises et bon vendredi

      • Vendredi 16 Février à 14:27

        Merci Zaza. Comme je le disais à Ghislaine à l'instant, les mots imposés les plus simples (ou banals) sont aussi les moins faciles à placer. Mais je suis assez content d'avoir réussi un texte court (ce qui n'est pas ce que je réussis de mieux, d'ordinaire).

        Bises de même et bon weekend.

        Fabrice

    7
    Vendredi 16 Février à 14:51
    kprice

    Bonjour Fabrice ...

    Jouer avec les faux-semblants ... tout un art que certains maîtrisent mal !

    En quelques mots tu as très bien résumé cette pratique peu reluisante ... l'essentiel est que la belle ne s'en laisse pas compter.

    J'aime beaucoup "Bien qu'ayant teinté sa vitre ... "  C'est très justement et joliment imagé.

    Bisous Fabrice ... contente de te retrouver dans ton nouveau "chez toi".  J'aime beaucoup ton design qui donne une impression d'ouverture ... ouverture d'idées, ouverture d'esprit ... les mots sont là pour donner la clé.

      • Vendredi 16 Février à 21:28

        Hello kprice !

        Apparemment, la belle ne s'en laisse pas conter, effectivement. Perspicacité féminine ? Haha... Va savoir... Ou alors tout simplement, il joue mal son rôle de "pitre qui fait le pitre (qui a teinté sa vitre) pour faire diversion" (et donc, ça se voit).

        J'aime beaucoup ta vision du design du blog. Il faut ouvrir ET s'ouvrir, en effet. Merci à toi. 

        Fabrice

    8
    Vendredi 16 Février à 15:44

    Voilà un défi bien relevé Fabrice....suis enfin de retour sur les blogs passez bien de bons moments avec le petit fils. Bisous

      • Vendredi 16 Février à 21:29

        Merci Renée. Si tu as bien profité de ton petit-fils, c'est l'essentiel. Bon weekend à toi.

        Fabrice

    9
    Evy
    Vendredi 16 Février à 16:29

    Beau les mots merci pour ta visite bonne soirée au plaisir je m'inscrit pour te suivre 

      • Vendredi 16 Février à 21:30

        Bonsoir Evy, c'est moi qui te remercie, doublement (pour la visite et pour l'abonnement à la newsletter). À bientôt donc.

        Fabrice

    10
    Vendredi 16 Février à 20:24
    LADY MARIANNE

    super d'avoir participé chez Ghislaine- elle est tellement sympa !
    un pauvre gars !!
    pas reluisant du tout-  il a du être seul à la St Val ! lol
    bisous- bon week-end-

      • Vendredi 16 Février à 21:33

        Un pauvre gars, dis-tu ! Tu es sévère, mais peut-être tout aussi perspicace que la belle ici concernée par cet homme. Tu crois qu'il a été seul le 14 ? Tu veux que je te le présente ? he Bises, bon weekend.

        Fabrice

    11
    Vendredi 16 Février à 21:36

    Paraitre pour ne pas disparaitre?  Tel est la question!
    Jolie jonglerie de mots.
    Les défis ont ceci de bon: ils nous font dépasser les contraintes.

    Bon WE ami Poète.

      • Vendredi 16 Février à 22:00

        Elle est pertinente la question que tu soulèves, Étienne ! Pas facile de disparaître, pas facile de se dire qu'on n'existe plus, qu'on existe mal. Mais peut-on exister en se masquant, aussi ? 

        Tu as raison, les défis permettent bien des choses. Notamment aussi d'aborder des thèmes et des sujets auxquels on n'aurait pas pensé spontanément. Du coup, participer à des défis, ça enrichit, ça diversifie ce qu'on propose. Mais les défis ont aussi (et d'abord) des contraintes, mais évidemment, accepter de s'y coller c'est les assumer wink2

        Merci à toi, bon weekend de même.

        Fabrice

    12
    Samedi 17 Février à 11:04

    Même en faisant le pitre, il n'arrive pas à la tromper; elle sait ce qui se cache derrière cette attitude de fuite en avant ...peut-être un mal vivre ?

     

      • Samedi 17 Février à 14:06

        Parfois, certaines apparences sont là, en effet, pour cacher, masquer quelque chose de plus difficile à assumer. Il me vient en tête une femme qui riait tout le temps, qui semblait ne connaître que le langage de l'humour, tellement elle apparaissait systématiquement décontractée, cool, etc. Et pourtant, un jour, on a appris (avec stupeur) qu'elle se noyait dans l'alcool pour panser des vieilles blessures restées longtemps cachées, inconnues même de son propre entourage. Heureusement, il y a des personnes qui savent lire à travers les lignes...

        Merci Fanfan, bonjour la Corse wink2

        Fabrice

    13
    Samedi 17 Février à 12:25

    coucou Fabrice 

     j'étais un peu "pitre " aussi  mais  au lycée  tout a changé..

     joli texte

    alors un bon Nirvana pour toi go rock

     bisous

      • Samedi 17 Février à 14:10

        Hello Fruita,

        Il y a pitre et pitre, je te rassure. Il y a les vrais pitres, ceux qui ne jouent pas, qui sont réellement ainsi, et il y a les faux pitres, ceux qui se servent d'un rôle pour ne pas avoir à se dévoiler (de peur de... ça peut s'expliquer par mille raisons), ou tout simplement pour exister mieux, pour se protéger aussi... Bref ! 

        Merci à toi, bises et bon weekend.

        Fabrice

    14
    Réjane
    Samedi 17 Février à 20:25

    Effectivement des mots simples mais pas forcément faciles à caser  harmonieusement, bravo, tu as réussi le défi avec brio (mais qui en doutait ?). Ravie de voir que tu n'as pas perdu la main, ni fini de faire le pitre ;)

      • Samedi 17 Février à 22:55

        Ah, tu dis que je fais le pitre ? Mais alors le VRAI pitre, j'espère ! En tout cas, merci à toi, chère amie. La main, on peut quand même la perdre, ou presque la perdre, mais écrire, c'est comme le vélo, ça revient vite. 

        Bon dimanche, bises.

        Fabrice

    15
    Lundi 19 Février à 04:07

    dans ce jeu enfantin, seul celui (ou celle ) qui aime, regarde avec l'indulgence du coeur ! ton texte me fait penser " au cancre de J. Prévert... c'est bien !

    16
    Lundi 19 Février à 07:24

    Bonjour Lady Bird,

    En effet, l'indulgence du cœur ne peut venir que d'un cœur aimant. Elle a tout compris, mais cela n'empêche pas qu'elle puisse l'aimer. Lui, il a donc dit oui avec la tête mais non avec le cœur. C'est une manière de cacher les choses.

    Merci.

    Fabrice

    17
    Lundi 19 Février à 08:56

    Excellente ta participation à ce défi , l'être et le paraître un jeu auquel s'adonne bien de nos semblables .

    Bon lundi 

    Bises 

      • Lundi 19 Février à 19:44

        Combien hésitent entre être et paraître ? Combien naviguent sans arrêt de l'un à l'autre ? Combien ont tranché, décidant de toujours être ou de toujours paraître ? Difficile à dire, bien sûr, mais il ne fait aucun doute que l'être humain est un être complexe (sans même parler des raisons qui poussent à être ceci ou paraître cela).

        Bon mardi, désormais, Gisèle. Bises et merci.

        Fabrice

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :