• Le zinzin

    Le regard sévère,

    La moustache austère,

    Le tronc s'assumant

    Dans un vieux dolman,

    Toujours le même,

    Qu'il porte avec un legging,

    Parfois, un bas de jogging...

     

    La mèche rebelle,

    Jaune mirabelle,

    Quasiment citron,

    Léchant un grand front,

    Toujours le même,

    À peine un peu plus plissé,

    Voire un chouïa relissé...

     

    Il marche comme un notaire,

    Muet comme un militaire,

    Ne dit bonjour qu'à ma sœur,

    Ne prend jamais l'ascenseur...

     

    Son parfum, mélange

    De rhum et d'orange,

    Hante les paliers

    Et les escaliers,

    Ça fait la une

    Des cancans de la cité

    Piquants de causticité...

     

    Curieux personnage,

    Qu'on dit en ménage

    Avec un python

    Baptisé Tonton,

    Ça fait la une

    Dans les bistros du quartier

    Où ça glousse du dentier...

     

    Il fait tourner ses platines

    Pour écouter des comptines,

    Piège corbeaux et moineaux

    Qu'il cuisine à ses fourneaux,

    L'inimitable,

    L'infréquentable

    Vilain voisin

    Dit le zinzin.

     

    Seule ma sœur peste,

    S'insurge et proteste :

    L'est gentil, Pablo,

    Y a pas plus réglo,

    Plus rigolo

    Que lui ! nous martèle-t-elle,

    La bouche en cœur, sûre d'elle.

     

     

     

     

    Le zinzin   Le zinzin

    pour la cour de récré de Jill Bill

    10058 © 2018

    « BeautésLes petits riens »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Février à 00:10

    Bonjour élève Fabrice, ah le personnage que voici que voilà !!! Un voisin qu'on apprécie guère, sauf ta soeur, c'est un peu comme mademoiselle Jeanne avec Gaston Lagaffe... yes les goûts et les couleurs n'est-ce pas ! Allez Pablo sois tout de même le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB wink2

      • Mercredi 21 Février à 02:21

        Un jour, quelqu'un m'a dit que même le pire des monstres a forcément au moins une personne qui l'aime... Comme quoi ! Oui, tous les goûts sont dans la nature et personne n'est détesté unanimement !

        C'est moi qui te remercie d'accueillir ce Pablo pas très attirant. Ma sœur, elle, c'est différent, elle est folle ! he Bises. Bon mercredi.

        Fabrice

    2
    Mercredi 21 Février à 04:25
    colettedc

    Alors, vive cette soeur qui comprend si bien son Pablo ! Super ! biggrin

    Bravo et bonne journée Fabrice ! 

    Bises♥

      • Mercredi 21 Février à 13:32

        Eh oui, Pablo exulte, à côté de toutes les langues de vipères, il sait qu'il y a quelqu'un sur qui il peut compter ! 

        Merci Colette, bonne journée de même. Bises.

        Fabrice

    3
    Mercredi 21 Février à 08:22
    Chantal

    Bonjour Fabrice… Ce matin c’est pour moi, le plaisir de venir te lire…avec mon petit café, bien sur !

    Oui, il est un peu déroutant ton voisin, je suis du même avis que Jill, c'est rai qu'on connais tous un Lagaffe ! 

    J’espère de tout mon cœur que tu vas bien,  Je te souhaite un excellent mercredi !….

    Je t’envoie de douces pensées amicales♥

      • Mercredi 21 Février à 13:34

        Personnage fictif, bien sûr, mais largement inspiré... d'une ancienne voisine ! J'ai changé le sexe, et modifié quelques détails (ah mais, je ne dirai pas lesquels !!!).

        Oui, ça va bien aujourd'hui. Il fait beau et la bonne humeur est là (que demande le peuple ?!).

        Merci à toi, Chantal. Bises et bon mercredi.

        Fabrice

    4
    Mercredi 21 Février à 09:05

    Le beau tableau bien ciselé d'un personnage ... Merci.

      • Mercredi 21 Février à 13:35

        Merci Loïc pour ce commentaire qui...devrait m'encourager à inventer d'autres personnages winktongue (et me va droit au cœur).

        Fabrice

    5
    Mercredi 21 Février à 09:25

    Excellente description Fabrice, mais ta soeur est amoureuse de ce pablo qui risque de devenir ton beau-frère ! happy

    Bises et bon mercredi

      • Mercredi 21 Février à 13:37

        Que veux-tu, Zaza, on n'a pas toujours ce qu'on aimerait avoir... Et on ne peut décemment pas choisir soi-même son beau-frère. Certain(e)s le font, mais une telle pratique amène d'autres inconvénients, alors...

        Bises de même, bon mercredi. Merci.

        Fabrice

    6
    Mercredi 21 Février à 09:25

    Excellent ! Même sans dentier, j'ai bien gloussé ! Quel portrait !

      • Mercredi 21 Février à 13:39

        Merci Séb ! Au départ, je voulais parler de Picasso. Puis, finalement, mes doigts ont glissé sur les touches de mon clavier pour une toute autre description... Bonne journée à toi.

        Fabrice

    7
    Mercredi 21 Février à 11:22

    Zinzin aime Tonton

    ta soeur aime bien zinzin

    Pablo n'est pas zinzin

    ta soeur dit que Pablo est rigolo et réglo

    si ta soeur à l'âge d'écouter des comptines

    attention Fabrice que Pablo avec elle ne badine

     

      • Mercredi 21 Février à 13:42

        Une analyse intéressante, jamadrou.

        Si ma sœur est consentante, je ne pourrai pas grand-chose, elle est majeure et vaccinée (enfin, en principe) ! Mais Pablo risque de profiter de la situation, aussi. Dans ce cas, j'ouvre les deux yeux. Et des dizaines de paires d'autres yeux surveillent comme moi (la cité n'est pas aveugle, ses murs ne sont pas sourds, et ses ascenseurs bavardent... he)

        Bon mercredi, merci à toi.

        Fabrice

    8
    Mercredi 21 Février à 13:55
    Reinette

    y a toujours quelqu'un pour nous aimer.

      • Mercredi 21 Février à 14:07

        Qui que l'on soit, c'est vrai, même si l'on ne le sait pas toujours...

        Merci Reinette, bonne journée.

        Fabrice

    9
    Mercredi 21 Février à 14:19

    les corbeaux sa passe encore mais pas les moineaux!!!!"Rrrrro vilain Pablo

      • Mercredi 21 Février à 14:37

        Ah c'est sûr, un mangeur de moineaux ne peut pas être bien vu... Sauf par ma sœur (qui aime peut-être le corbeau et le moineau autant que j'aime le saumon et les huîtres !). Hou les vilains !

        Bon mercredi à toi, Renée. Bises.

        Fabrice

    10
    Mercredi 21 Février à 16:15

    Quel régal !

    Voisin zinzin et soeur gaga!!!

    Câlinsss!!!

      • Mercredi 21 Février à 21:27

        Eh oui, Claire, tu as bien résumé la situation, c'est bien ça, voisin zinzin et sœur gaga (laquelle se prend un peu pour une lady, d'ailleurs ! hahaha)

        Merci, bises.

        Fabrice

    11
    Mercredi 21 Février à 17:22
    Josette

    Je le vois bien cet énergumène

    et ta soeur qui le ramène

     

    un snob dégénéré

    il faut être sa mère pour le supporter

    Pas toujours beau 

    le Pablo du tableau

      • Mercredi 21 Février à 21:28

        Il faut être sa mère pour le supporter, ou... ma sœur ! (CQFD) happy

        Merci Josette, belle soirée.

        Fabrice

    12
    Mercredi 21 Février à 17:33

    comme quoi chacun a sa chacune ... sympa le futur beau frère !!!! wink2
    bises et belle semaine

      • Mercredi 21 Février à 21:31

        Tout le monde a sa moitié, encore faut-il la trouver, la garder... Mais on verra si "ma sœur" est bien la moitié du zinzin... happy

        Merci Martine, bises, belle semaine de même.

        Fabrice

    13
    Mercredi 21 Février à 18:53

    Bravo un excellent portrait de ce Pablo , qui fait jaser dans le quartier mais qui trouve grâce auprès de ta soeur .

    Même zinzin a droit à l'amour c'est certain .

    Bonne soirée

    Bises 

     

    Je me suis abonnée à ton blog mais visiblement je ne reçois pas tes news .

      • Mercredi 21 Février à 21:33

        Ceux qui font jaser, j'ai envie de dire, ne sont pas forcément les pires... Même si ce Pablo est tout de même très...particulier. Comme tu dis, tout zinzin qu'il est, il a droit aussi à sa part d'amour. 

        Bonne soirée aussi, Gisèle, bises et merci.

        Fabrice

        Je ne sais pas ce qu'il se passe avec la newsletter, je me suis laissé dire qu'elle était assez souvent victime de bugs... 

    14
    Mercredi 21 Février à 22:10
    Séverine

    Ah l'amour.... rend-il aveugle, ou a-t-elle raison ?

    Je vois que tu as déménagé, je te cherchais de l'autre côté !

      • Mercredi 21 Février à 23:00

        L'amour rend forcément un peu aveugle, dans le sens où on a la tête dans les nuages (et les nuages, ça cache un peu la vue sur certaines choses hahaha).

        Eh oui, déménagé... De l'autre côté, il doit y avoir des toiles d'araignées maintenant, non ? happy

        Merci Séverine, bises.

        Fabrice

    15
    Jeudi 22 Février à 07:54

    Bonjour. Je découvre votre espace fait de mots. Ceux du jour à propos du voisin me plaisent. Mais je ne sais pas si j'aimerais que mon voisin ait un ami python. Et si le python se fait la malle un jour, et traverse le couloir pour venir frapper chez moi? Que vais-je dire à Pablo? ;-) Belle journée et je reviendrai.

      • Jeudi 22 Février à 15:24

        Bonjour Dédé. Ce n'est effectivement pas rassurant de savoir (ou d'imaginer) que son voisin a ce type d'animal de compagnie. Je crois que c'est encore pire que d'avoir un voisin zinzin ou peu fréquentable, bien sûr. Merci à vous, revenez quand vous voulez. Belle journée de même.

        Fabrice

    16
    Jeudi 22 Février à 08:08

    Coucou Fabrice, eh bien dis donc tu en as un drôle de voisin ; il a vraiment tout pour plaire... enfin à ta soeur hein... moi c'est pas trop mon style et j'aime pas les serpents ;-) Par contre, j'ai adoré ton texte... Belle journée. Bises

      • Jeudi 22 Février à 15:27

        Merci Fanfan. FL, je précise (car il y a une autre Fanfan wink2). 

        Je crois pouvoir dire, sans me tromper, que  tout le monde peut plaire à au moins une personne sur cette terre. À y penser, ça paraît fou, et pourtant, même les pires criminels sont/ont été aimés.

        Belle journée à toi aussi, bises.

        Fabrice

    17
    Jeudi 22 Février à 10:06

    Un étrange personnage  qui semble se ficher du qu'en dira-t-on  ... et il a raison.Mais si ta soeur le dit gentil cela doit être vrai ! Bonne journée

      • Jeudi 22 Février à 15:29

        Et voici donc l'autre Fanfan smile

        Tu ne crois pas si bien dire, il n'a que faire de ce qu'on pense et dit de lui. A-t-il raison ? Oui, je crois. En tout cas, ce n'est pas moi qui vais penser le contraire. Quant à "ma sœur", mieux vaut ne pas trop se fier à tout ce qu'elle avance ! happy

        Bonne journée aussi, merci.

        Fabrice

    18
    Jeudi 22 Février à 19:47
    LADY MARIANNE

    Oups!! je retrouve ton mail dans les méandres de ma messagerie !!
    c'est extra ! la sœur a des goûts à part !
    Il est loin de faire l'unanimité !!
    c'est bien vu , on dirait du vécu ! lol
    bonne soirée- bisous-

      • Jeudi 22 Février à 20:55

        Pas grave, Lydie, pour le mail.

        Sinon, ce serait mentir que de prétendre que c'est du vécu, il n'empêche que je me suis inspiré de quelques profils que je connais... En somme, ce zinzin est un amalgame, donc finalement, un personnage créé de toute pièce pour le défi.

        Bonne soirée de même, merci et bises à toi.

        Fabrice

    19
    Jeudi 22 Février à 21:29
    letienne

    Les voisins, zinzins ou pas, sont toujours un peu les mêmes si on ne les regarde pas.
    Il faut parfois oser, tourner la tête, ouvrir les yeux et hop! c'est quelqu'un de charmant.

    Ton billet me fait penser ( je sais que ça na rien avoir avec l'humour de ton récit dont je me suis sélecté avec voracité ) à tous ces gens qui se détestent sans se connaître. Qui n'osent même pas dire bonjour à leur zinzin de palier, et qui ont des tonnes d'amis sur le net, parfois à l'autre bout d'un monde qu'ils ne connaissent pas.

    Je ferme la parenthèse. Ton texte est trop bien ficelé! Chapeau d'avoir travaillé du chapeau.

    Belle soirée!

      • Vendredi 23 Février à 21:51

        Mais ton commentaire, Étienne, à propos de "tous ces gens qui se détestent sans se connaître", pour reprendre tes mots, a au contraire toute sa place. Il est vrai que lorsque l'on voit ce Pablo, on se laisse peut-être influencer par sa posture, sa démarche... A-t-il réellement un python ? Chasse-t-il réellement du moineau ? Oui, peut-être. Non, peut-être pas. Mais les ragots vont bon train. Ou alors, on n'accepte pas, comme dans "la mauvaise réputation" de Brassens, ceux qui suivent un chemin qui n'est pas dans la droiture qui fait bien.

        Et tu as raison, les voisins ne sont pas d'emblée ceux qu'on croit, il faut apprendre à s'approcher d'eux. Alors bien sûr, une fois qu'on a fait ça, on se rend compte que vraiment, certains voisins, sont décidément...infréquentables ! (chut, ne le dis pas à ma sœur !!! he)

        Bon weekend, et merci pour ta visite, toujours appréciée.

        Fabrice

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :