• Les petits riens

    Les petits riens sont des flocons

    Tombant du paradis sur terre,

    Forçant un peu l'hiver à taire

    Son chant plaintif sous nos balcons.

     

    Les petits riens sont des sourires

    Que voit quiconque sait les voir ;

    Petits soleils au grand pouvoir

    Qui font naître de vrais empires.

     

    Les petits riens sont des splendeurs

    Derrière la laideur des choses,

    Petites fleurs de joie écloses

    En bordure des jours boudeurs.

     

     

     

     

    Les petits riens

    10068 © 2018

    « Le zinzinÇa casse »

  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Février à 07:39
    Je les appelle mes petits bonheurs
    Et ils sont grands, le temps d'un instant ;-)
    Bravo pour ce délicat poème et belle journée à toi
      • Samedi 24 Février à 12:04

        Un petit bonheur + un petit bonheur + un petit bonheur... = des grands bonheurs. Ou peut-être, LE bonheur ? Il faut d'abord savoir apprécier ce que l'on a, ce n'est que comme ça qu'on peut espérer obtenir davantage. C'est facile à dire, c'est sûr. Parfois, on a la vue obstruée par tant d'autres choses... 

        C'est moi qui te remercie, Martine. Belle journée de même. Bises.

        Fabrice

    2
    Samedi 24 Février à 07:39
    Chantal

     

    Bonjour Fabrice, Voilà les petits rien qui ne se pousse pas en avant et qui nous sont bien nécessaires. Quel belles rimes merci a toi de si bien placer les mots !

    Le grand froid s'installe les toits sont blancs de givre, j'ai protégé mes figuiers, poireaux et carottes ont quitté le jardin, la dernière salade est mangée ... faudra rester bien au chaud la semaine prochaine ... tout doucement on s'y prépare ... prends soin de toi !

      • Samedi 24 Février à 12:07

        Comme tu le dis, Chantal, ces petits riens nous sont nécessaires, je dirai même primordiaux. Les grands fleuves n'existent que parce que les petits ruisseaux leur ont préparé la route.

        Oui, ce sera un peu de Sibérie chez nous, la semaine prochaine, mais on n'a pas le choix, il faudra bien quand même mettre le nez dehors, ne serait-ce que pour aller au bureau. Une fois au bureau, c'est sûr, je resterai non loin du radiateur hahaha...

        Bises et bon weekend glacial, donc. Merci à toi.

        Fabrice

    3
    Samedi 24 Février à 08:14
    eMmA MessanA

    Un petit rien, Fabrice, est chez toi un vrai tout, car essentiel à la vie heureuse que l'on chérit...

      • Samedi 24 Février à 12:08

        Tu l'as dit, eMmA, c'est ESSENTIEL ! Alors, sachons ouvrir nos yeux et nos cœurs, et sourire à ces petits riens qui ponctuent nos existences, qu'on les voie ou non.

        Bon weekend, bises. Merci.

        Fabrice

    4
    Samedi 24 Février à 08:43

    Oui des petits riens il en faut et tu les as parfaitement décrit ici cher Poète...

      • Samedi 24 Février à 12:10

        Merci chère Joëlle. Il en faut, oui, il faut surtout les reconnaître. Car ils sont là. À trop chercher d'emblée le Bonheur, on oublie d'apprécier la vie qui sourit souvent derrière sa moustache.

        Bon weekend à toi.

        Fabrice

    5
    Samedi 24 Février à 09:11

    Je lis là le texte d'une éventuelle chanson à mettre en musique. Par qui ? le choix est difficile ...

      • Samedi 24 Février à 12:11

        Tu chantes, Loïc ? Parce que tu pourrais te porter candidat ! wink2 (t'inquiète pas, on n'est pas à The Voice, ici, il suffira de chanter juste !!!)

        Bon weekend, et merci.

        Fabrice

    6
    Samedi 24 Février à 09:42

    Coucou Fabrice, bravo...  j'aime ces petits riens qui font beaucoup (à qui sait les voir, les entendre... les saisir !) Bon w.e. Bises

      • Samedi 24 Février à 12:12

        C'est surtout, en effet, une question de savoir les reconnaître, les cueillir, ces petits riens, quand les vents de la vie nous les amène au bord de notre fenêtre. Encore faut-il ouvrir les volets...

        Bises de même, bon weekend. Et merci à toi.

        Fabrice

    7
    Samedi 24 Février à 10:21
    LADY MARIANNE

    que c'est beau !
    des petits riens non quelconques vus par ta lorgnette !!
    superbe ressenti-
    bisous du samedi-

      • Samedi 24 Février à 12:15

        Oh merci Lydie. Ils sont petits, ces riens, petits mais cruciaux, utiles, inestimables, finalement. Chaque petit rien loupé est loupé à jamais. C'est comme une fleur, une fois qu'elle est fanée, on ne revient pas en arrière. D'où l'importance de savoir savourer quand ça vient.

        Bises du samedi (un samedi superbement ensoleillé mais glacial).

        Fabrice

    8
    Samedi 24 Février à 12:00

    Coucou Fabrice,

    Des petits riens  qu'il faut savoir saisir et qui suffisent à notre bonheur !

    Bises et bon weekend

      • Samedi 24 Février à 12:16

        Je ne sais pas s'ils sont toujours de nature à suffire à notre bonheur, mais ils contribuent, c'est certain, à alléger notre malheur, leur rôle est donc grand.

        Bises et bon weekend à toi aussi. Merci.

        Fabrice

    9
    Samedi 24 Février à 12:28

    j'aime ces "petits riens" qui alimentent ma vie ... ils en constituent toute l'essence !

    amitié 

      • Samedi 24 Février à 12:54

        Sans eux, la vie serait bien dépourvue, inutile, voire invivable.

        Merci, Marie-Claude. Bises.

        Fabrice

    10
    Samedi 24 Février à 16:38

    comme les petites rivières qui font de grand fleuves eux font d'immense joies.....Bisous fabrice

      • Samedi 24 Février à 23:33

        C'est exactement dans la même idée, chère Renée. Merci à toi. Bises d'ici (de là où il fait très froid haha)

        Fabrice

    11
    Samedi 24 Février à 20:14

    Fabrice j'avais oublie la qualite de ton ecriture...Je te retrouve avec le souvenir de tant de beaux moments de creation...

    Excuses pour les accents

      • Samedi 24 Février à 23:35

        Oh c'est gentil, Marlène. Je te retrouve avec plaisir, et des souvenirs aussi de ces moments que tu évoques, tout comme je retrouve Réjane ou Pierre... (on n'a pas oublié Poésieland !)

        Merci à toi. Et ne t'en fais pas pour les accents. Bises.

        Fabrice

    12
    Samedi 24 Février à 20:33
    colettedc

    Que j'♥ ces petits riens, Fabrice ! Super !

    Bonne soirée ! 

    Bises♥

      • Samedi 24 Février à 23:36

        Je suis content que tu aies apprécié cela, Colette. Merci beaucoup. Bonne soirée de même, bises.

        Fabrice

    13
    Samedi 24 Février à 23:29

    Je constate avec plaisir que tu as fait ton retour et que tes poèmes ont toujours la même qualité... quand tu t'appliques, et toujours aussi audacieux : MFFM  FMMF MFFM !

    Après une longue absence, je reviens aussi avec un nouveau pseudo. Je t'expliquerai le pourquoi en MP un de ces jours.

    A bientôt,

    Pierre.

      • Samedi 24 Février à 23:38

        Pierre ! Une belle surprise, que ta visite. Je prends ce "quand tu t'appliques" comme un défi (j'espère toujours m'appliquer un minimum). Je suis impatient d'aller lire tes nouvelles compositions. 

        À très bientôt, merci à toi.

        Fabrice

    14
    Dimanche 25 Février à 07:46
    Chantal

    Bonjour Fabrice   Un petit rayon de soleil me porte jusqu'à toi pour te faire un gros bisou et te souhaiter un bon dimanche…Très froid chez nous -5 au levé a l’ombre Bonne journée mon ami ♥

      • Lundi 26 Février à 00:05

        Bonsoir Chantal,

        Un petit rayon de soleil avec un vent glacial à faire trembler un sapin ! Ainsi va l'hiver, il faut prendre son mal en patience et affronter ses caprices. J'espère que tu as passé un bon dimanche.

        Bises et bonne semaine à toi.

        Fabrice

    15
    Dimanche 25 Février à 09:39

    Ces petits riens sont éternels quand le bonheur les a rejoints et l'amour les cultivent.

    Charmé par ce doux poème

    Belle journée Fabrice

      • Lundi 26 Février à 00:06

        Que c'est bien dit, bizak. Merci pour la visite, belle semaine.

        Fabrice

    16
    Dimanche 25 Février à 11:12

    Ah ces petits riens ! mis bouts à bouts, si on est bon artisan, il y a de quoi composer une jolie journée...et un  poème pour s'en souvenir les jours gris !
    N.B.  Si tu veux la photo retravaillée de mon dernier article c'est un petit rien que je te fais parvenir bien volontiers si tu me dis où te l'adresser. Je la mettrai en pixels appropriés ( bien qu'en tirage je ne sais ce que cela peut donner ).

    Amitiés poétiques. Sido

      • Lundi 26 Février à 00:08

        Souhaitons à tout le monde d'être au minimum un artisan correct alors, ça augmentera pour chacun le taux d'occupation des jolies journées sur une année.

        Je te recontacte pour la photo wink2 

        Amicalement, 

        Fabrice

    17
    Dimanche 25 Février à 16:15

    Youpi j'ai reçu ta newsletter , un petit rien qui me met en joie car je peux lire ton billet 

    Bravo tu sais les faire chanter ces petits riens .

    Bon dimanche 

    Bises 

      • Lundi 26 Février à 00:10

        C'est gentil, Gisèle. Je reviens d'une journée bien remplie et charmante (malgré l'air sibérien), et, c'est un petit rien très agréable que de cueillir tes mots, ceux des autres, sous mon billet.

        La newsletter avait peut-être pris un coup de froid aussi, l'autre fois... happy

        Bon lundi, bises.

        Fabrice

    18
    Dimanche 25 Février à 20:31
    letienne

    Les petits riens sont essentiels. On ne voit qu'eux quand ils n'existent pas.

    Belle soirée de petits riens.

      • Lundi 26 Février à 00:12

        Et c'est tout le problème, Etienne, il faut parfois qu'ils disparaissent ou ne viennent pas pour qu'on se rende compte de leur importance.

        Belle semaine de petits riens à toi. Merci.

        Fabrice

    19
    Lundi 26 Février à 07:46
    Chantal

    Bonjour Fabrice...

    Je suis venue te faire un ti coucou et t'offrir toute mon amitié en cette journée qui s’annonce sibérienne -8 et il y a ni a pas de nuages pour l'instant en plus ils annoncent un beau soleil...

     

    Je te souhaite un magnifique lundi et une excellente semaine pleine de ces petits rien qui nous plaisent tant ! ♥ Gros bisous ♥

     

      • Lundi 26 Février à 17:34

        Un grand ciel bleu, en hiver, s'accompagne souvent d'une bise glaciale. C'est ce que nous avons ces jours-ci, du moins. Merci pour ta visite. Un lundi chargé mais qui se termine doucement. Bises de même, bonne soirée.

        Fabrice

    20
    Lundi 26 Février à 11:06
    celestine

    Un joli lieu de poésie que je découvre grâce à mon ami Bizak.

    J'aime boire  à la source des poètes, dans ce monde aventureux et incertain c'est un petit rien qui fait tout.

    <style type="text/css"></style>

    ¸¸.•*¨*• ☆

      • Lundi 26 Février à 17:35

        Heureux de te retrouver, Célestine. C'est un petit rien, c'est beaucoup à la fois. Merci à toi. À bientôt. Bises.

        Fabrice

      • Mardi 27 Février à 17:36
        celestine

        Moi aussi, ravie !

    21
    Lundi 26 Février à 14:56
    On reconnaît les collectionneurs de petits riens: ils ont tous pris de la distance par rapport à la frénésie de la vie.
    Bonne journée Fabrice
      • Lundi 26 Février à 17:37

        Tu sais assurément de quoi tu parles, jama, ça se sent. Soyons tous des collectionneurs de petits riens, nous en ferons un joli collier de vie.

        Bonne fin de journée à toi. Merci.

        Fabrice

    22
    Mardi 27 Février à 09:09

    Les petits riens sont souvent des grands touts qui remplissent nos existences. Belle journée.

      • Mercredi 28 Février à 00:29

        C'est très souvent le cas, même. Petit ne signifie pas inutile, superflu... (encore que l'inutile et le superflu ont aussi leur utilité, en fait).

        Bon mercredi, Dédé. Merci.

        Fabrice

    23
    Mardi 27 Février à 09:31

    Les petits riens sont des trésors

    des cailloux d'or sur nos chemins

    des mots sucrés, des vagues douces

    Ils ont la couleur de la mer

    quand elle étale son bonheur

    un jour d'été sous le soleil

     

    Bises et belle journée Fabrice

      • Mercredi 28 Février à 00:34

        Oui, Balaline. Les petits riens sont des trésors, souvent inestimables, souvent sous-estimés. Je viens de faire une visite sur le blog de Dédé, et j'y ai trouvé un écho à mon texte dans le titre même de ce blog : Impermanence. Les petits riens sont voués à se noyer dans la masse du temps qui passe, mais les cueillir au moment où ils se manifestent procure simplement du bonheur, si éphémère soit-il, raison de plus pour les croquer à pleines dents.

        Merci à toi, pour toute la poésie que tu as mis dans ton commentaire. Bises.

        Fabrice

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :