• Nos antipodes

    J'ai de l'hiver entre les cils,

    Des larmes de frimas figées

    Dans le gris bleu de mes avrils

    Peuplés de roses naufragées.

     

    J'ai de la neige sur le cœur

    Qui se floconne en longs décembres ;

    Le froid, tel un bourdon piqueur,

    Ne butine pas que mes membres.

     

    Toi, tu tiens l'été dans tes mains.

    Et t'emmielle jusqu'au sourire

    La tendre fureur des jasmins

    Qu'aucune encre ne peut décrire.

     

    Toi, tu couds des perles d'azur

    Sur les virgules de tes phrases ;

    Si d'aventure un point obscur

    Marque ta page, tu l'écrases.

     

    Mais quels improbables courants

    Ont réuni nos antipodes,

    Eux si lointains, si différents,

    Comme le sont Spitzberg et Rhodes ?

     

    * * *

     

    Pose tes rimes sur mes vers

    Et marions nos majuscules ;

    Tu dégivreras mes hivers,

    J'adoucirai tes canicules.

     

     

     

     

    Nos antipodes

    10258 © 2018

    « Le dînerLes dimanches »

  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Juillet à 22:45
    Et je pense à la chanson de Maurane....

    paroles officielles
    ♪ Les Antipodes ♪
    On est tout blanc de peau, tout gris de ciel
    Musique d'auto radio dans les oreilles
    On voit des affiches bleues, contre les murs collées
    On se dit c'est bien mieux l'autre coté

    Et petit à petit on se referme
    On cache nos mauvaises nuits sous l'anti-cerne
    On devient anti-gens anti-bruit, anti-mode
    Et on rêve secrètement
    Des antipodes
    Partir à l'autre bout du monde
    Comme on change de chanson sur un I Pod
    Changer de vie en deux secondes
    Changer de vie en deux secondes

    Ils ont les barques en bois la mer turquoise
    Mais le bonheur n'est pas un paysage
    Ils parlent à des touristes aux terrasses des cafés
    Ça leur parait moins triste l'autre coté

    Et petit à petit l'idée avance
    Ils rêvent d'une autre vie, d'une autre chance
    Du doigt ils montrent un point tout en haut sur le globe
    Ça parait pas si loin
    Les antipodes
    Partir à l'autre bout du monde
    Comme on change de chanson sur un I Pod
    Changer de vie en deux secondes
    Changer de vie en deux secondes

    Toujours la même histoire
    Le même disque rayé
    Si on mettait pour voir
    L'autre coté X 2
    Les antipodes
    Partir à l'autre bout du monde
    Comme on change de chanson sur un I Pod
    Changer de vie en deux secondes
    Changer de vie en deux secondes
    2
    Lundi 9 Juillet à 22:49

    quel retour ! tout en tendresse tout en beauté, que ces majuscules entrelacées fassent naître au bonheur des mots des tas de rejetons qu'avec plaisir nous lirons 

    amitié . 

    3
    Lundi 9 Juillet à 23:14

    Comme c'est beau Fabrice ! Les opposés s’attirent, tu le sais très bien !

    Bises et bonne soirée

    4
    Mardi 10 Juillet à 00:42
    Celestine

    Tu nous reviens avec un très beau poème.

    la fureur tendre des jasmins j'adore !

    merci Fabrice

     ¸¸.•*¨*• ☆

    5
    Mardi 10 Juillet à 07:31

    Quel beau poème pour ton retour !  Merci !

    6
    Mardi 10 Juillet à 07:57

    Superbe , des vers ciselés comme de magnifiques bijoux , merci pour ce retour festival 

    Bonne journée 

    Bisous 

    7
    Mardi 10 Juillet à 08:01

    Quel beau poème Fabrice pour ton retour !  Merci !

    Passe une toute belle semaine !

    A bientôt 

    8
    Mardi 10 Juillet à 08:42
    LADY MARIANNE

    les extrêmes s'attirent-
    un poème plein d'amour, j'imagine fort bien la scène-
    tu es toujours aussi talentueux  ! bravo-
    bisous et bon mardi-

    9
    Mardi 10 Juillet à 08:49
    Fabrice c est magnifique..
    Très émouvant..Merci du partage..
    J adore la chute...
    Bonnes vacances si tu pars un peu..
    Nous on reste à la maison comme chaque année... La chaleur est la...
    Bisous Ami Fabrice
    10
    Mardi 10 Juillet à 18:12

     

    Bonjour Fabrice,

     

    Tu es resté longtemps muet, mais à présent, c'est moi qui suis sans voix devant la beauté de ton texte.

    Félicitations.

     

    Amitiés,

     

    πR2

    11
    Jeudi 12 Juillet à 08:01

    Merci mon ami, quel plaisir de te lire a nouveau, c'est super !

    Je ne sais pas comment il fait chez toi mais chez nous pas beaucoup de soleil aujourd’hui…Il n'a fait qu'une brève apparition ! 

    Mais il ne faut pas désespérer car il va bientôt revenir…!

    Passe un très beau jeudi mon ami, gros bisous 

    12
    Jeudi 12 Juillet à 15:55
    Heureuse de retrouver votre plume superbe. Un texte élégant. Je relis..
    13
    Jeudi 12 Juillet à 18:02

    De l'autre côté des mots, une face tant espérée... C'est comme une main tendue, c'est à pleine paume que l'on entend battre les sentiments...Bises

    14
    Lundi 16 Juillet à 03:46
    colettedc

    C'est un excellent retour, Fabrice !

    Bonne semaine !

    Bises♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :