• Élagage

     

    Je voudrais être quelquefois

    Ce pot de fleurs que l'on néglige,

    Fonte dans le décor oblige...

    Que l'on m'oublie un peu, tu vois.

     

    Ce monde avare de silences

    Fait grand bruit de tout chuchotis,

    J'en ai les tympans abrutis...

    Que de rots et de flatulences !

     

    Qu'il est usant d'être un tuteur

    Pour tant de paroles grimpantes,

    Vaines autant que galopantes...

    Où l'ai-je mis, mon sécateur ?

     

    De l'air, de l'air, de l'élagage,

    Tailler toute stérilité,

    Quantité n'est pas qualité...

    Juste garder dans le langage

    Ce qu'il faut de futilité.

     

     

     

     

    Élagage

    20891 © 2021

    « Les flaquesAmour multivitaminé »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 10 Janvier à 00:03

    Bonsoir Fabrice,.... L'image est belle mais peu flatteuse pour notre monde, nos sociétés, qui valent ce qu'elles valent et parfois... on aimerait couper les ponts avec ce monde, tant il est saoulant... wink2 bonne nuit, bises, jill

    2
    Dimanche 10 Janvier à 08:36

    Il faut savoir de temps à autres tailler dans le vif, et prendre du recul, tellement l'actualité de ce monde est anxiogène.

    Bises et bon dimanche Fabrice

    3
    Dimanche 10 Janvier à 09:44

    Quelques mots

    Quelques syllabes

    en harmonie musicale

    et le silence

    saveur du froid

    sur le champ des phrases !

      • Dimanche 10 Janvier à 10:04

        Un écho chez moi mardi... Bon dimanche !

    4
    Dimanche 10 Janvier à 10:31

    prendre du recul par rapport à la situation actuelle, par les mots , l'évasion dans la nature... c'est ce que j'essaie de faire

    5
    Dimanche 10 Janvier à 14:48

    j'ai toujours mon sécateur à portée de main ... au jardin, cela va de soi !

    amitié .

    6
    Dimanche 10 Janvier à 14:51
    Ghislaine
    Hello !! Parfois je me retiens de tailler dans le vif lors de discussions aberrantes ....
    Le monde est ainsi fait que l on dit tout et son contraire. Alors Fabrice, fais toi l élagueur de l'actualité...
    7
    Dimanche 10 Janvier à 15:35
    Renée

    tellement de paroles sont jetée a tout vent, certaines reste et font mal...autant pouvoir en coupé une partie, si c'était possible. Bisous Fabrice

    8
    Dimanche 10 Janvier à 15:37

    Ah ! Que cela est bien dit !

    Oui, le sécateur est bien utile.

    9
    Dimanche 10 Janvier à 23:17
    colettedc

    Tailler, émonder, couper ; oui, il le faut parfois.

    Savoir faire le tri !!! 

    Bonne toute fin de soirée Fabrice,

    Belle semaine,

    Bises

    10
    Lundi 11 Janvier à 09:57

    Bonjour, voilà qui est dit, trop c'est trop, la taille de printemps approche, devançons-là un peu, ce sera bénéfique.

    11
    Lundi 11 Janvier à 17:25
    daniel

    Simplifier, aller à l'essentiel, ne pas s'encombrer. Peu de mots, mais des actes !!

    12
    Lundi 11 Janvier à 21:19

    Le langage efficace d'un jardinier plein d'expérience.
    La simplicité, la concision, sont un art et le fruit d'un long travail de patience.
    J'aime beaucoup cette idée de sécateur, d'élagage.
    Parfois, ce ne sont pas les mots qu'il faudrait tailler, mais les idées.
    Ton texte: une jolie ritournelle savoureuse...

    Bises poète, salue bien la grande Dame pour moi. Ta ville me manque.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :