• Bonjour à tous,

     

    Je suis contraint, pour le moment, de me tenir un peu

    à l'écart des blogs, mais sitôt que les choses rentreront

    dans l'ordre, je ne manquerai pas de vous rendre visite.

     

    Merci beaucoup pour tous vos gentils messages.

     

    Profitez tous de ce printemps qui a mis le temps pour

    prendre ses marques, et qui s'est carrément déguisé en

    été.

     

    À très bientôt, bises.

     

    Fabrice

     

     

     


  • L'appétit des mois photovores

    Est suffisamment assouvi ;

    Qu'ils retournent dans leurs amphores

    Et s'y consolent à l'envi,

    Loin de ce matin si ravi...

     

    À la bonne heure !

    J'aime les voir se déliter.

     

    Les hirondelles envolées

    Depuis l'octobre aux sanglots longs,

    Fuyant les plaines désolées,

    Les grincements des violons,

    Rendent au printemps ses galons...

     

    À la bonne heure !

    J'aime les voir virevolter.

     

    Les roses naguère meurtries,

    Aux pieds battus par les frimas,

    Frappés par des pluviométries

    À rendre fous tous les climats,

    Bourgeonnent de nouveaux schémas...

     

    À la bonne heure !

    J'aime les voir nous refléter.

     

    Tu n'avais laissé que des larmes

    Dans le creux de mon abreuvoir,

    En allant disperser tes charmes

    Chez qui voulait les recevoir ;

    J'ai cru ne jamais te revoir...

     

    À la bonne heure !

    Tu me reviens pour mieux rester.

     

     

     

     

    À la bonne heure

    10238 © 2018


    20 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires