• Les manèges de l'été

     

    La bête est là, toujours tapie

    Sous nos espoirs gaiement ailés ;

    L'attente est comme une toupie

    En mal de tours incontrôlés ;

     

    Des tours sans fin, jusqu'à l'ivresse,

    Sur les manèges de l'été.

     

    La fête veut tomber les masques

    Qui nous étouffent l'horizon ;

    La vie a soudain soif de frasques,

    Sans doute plus que de raison ;

     

    Chacun quitte sa forteresse

    Pour les manèges de l'été.

     

    La quête du soleil se joue

    Le long des chemins refleuris ;

    D'une caresse sur la joue,

    La brise excite les esprits ;

     

    Une musique enchanteresse

    Prend les manèges de l'été.

     

    Allons plonger dans les eaux vives

    Où se mire la Liberté,

    Ouvrons à nos aubes captives

    Le ciel de la légèreté,

     

    Mais que prudence ne régresse

    Sous les manèges de l'été !

     

     

     

     

    Les manèges de l'été

     

     

     

     

    Les manèges de l'été

    21161 © 2021

    « Eucher au vertDouce plongée »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Juillet à 14:38

    Comme tu as raison Fabrice... Jouissons de ces vacances d'été en maintenant les gestes "barrière", c'est indispensable, même vaccinés.

    Bel été. Bises et bon vendredi

    2
    Vendredi 2 Juillet à 15:15

    On nous donne du mou, mais.... gare à la rentrée de septembre, bon profitons tout de même de juillet et août avec raison gardée, bel été à toi, bises

    3
    Vendredi 2 Juillet à 15:34

    Va faire un tour sur les manèges

    Puisqu'à nouveau revient Auxo.

    Oui mais pour éviter l'hosto,

    Il faudra que tu te protèges.

     

    Amitiés, prends bien soin de toi,

    Pierre.

    4
    Vendredi 2 Juillet à 16:26

    Joliment contée cette version de l'été . Et tu as bien raison d'allier la prudence à ces manèges de l'été.

    Bel été à toi 

    Bises 

    5
    Vendredi 2 Juillet à 16:48

    la vie a ses besoins que trop de prudence incommode ... alors tant qu'il y a "vie" je veux vivre  ... demain, je serai peut-être morte !

    amitié 

    6
    Vendredi 2 Juillet à 18:14
    Un été plus libre mais la prudence reste de mise
    7
    Vendredi 2 Juillet à 22:45

    Comme tu le dis bien!
    La sagesse s'évapore dès que le ciel nous semble enfin un peu plus clair.
    Le soleil est trompeur et nos esprits ont soif de bleu.
    L'imprudence redevient la règle, l'humain est ainsi: bête à pleurer.
    Pas plus tard que ce soir au cinéma... où bien des masques sont tombés, comme pour dire: c'est fini.
    Mais non, ce n'est pas fini... elle court déjà la prochaine vague, et ce n'est pas la mer qui la ourle.

    Prends soin de toi et vibre dans un été plein de prudence.
    Je t'embrasse. Salue pour moi la Dame de Paris, miss Eiffel.

    8
    Samedi 3 Juillet à 02:38
    colettedc

    Bonjour Fabrice,

    Oui, tout à fait, profitons des plaisirs de l'été, mais n'oublions pas que la prudence est de mise, car sinon, que deviendra notre prochain automne, hélas ! Tout à fait magnifique, ton texte !!!

    Bon week-end et bel été,

    Bises

    9
    Samedi 3 Juillet à 14:02
    Renée

    Peu en ont de la sagesse a tel point que déjà des pays sont de nouveau en rouge et que septembre va voir le lot de fermeture et mesures a nouveaux d'actu!  Bisous doux weekend

    10
    Samedi 3 Juillet à 15:31

    Bel écrit sur ce thème 

    Un été qui nous espérons 

    ne pas regretter lorsque viendront 

    les infos en septembre .. 

    déjà malheureusement pas très bonnes par endroit..

    Prudence ..

    Toujours de mise.

    Bises

    11
    daniel
    Dimanche 4 Juillet à 19:40

    Vive les vacances.....Manque plus que le soleil !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :